• L’ensemble des revenus fonciers est versé sur le compte Pro de la LLC.
  • Aux États-Unis, les impôts sur les revenus issus d'un investissement locatif sont à régler à la ville et à l'État fédéral.

Calcul de l’impôt sur ce revenu foncier :

Contrairement à la France, toutes les charges réelles supportées dans le cadre de la gestion du bien sont déductibles des loyers bruts. Pour l’achat une maison de 65 000 $, si le loyer annuel brut est de 12 000 $ et que les charges sont chiffrées à 3 000 $ pour les frais de gestion, l’assurance, la taxe foncière, les travaux courants, et 3 500 $ pour votre déplacement au USA, le revenu foncier net à déclarer ne sera plus que de 5 500 $. Une déduction forfaitaire « personal exemption » de 3 900 $ permet de réduire le résultat à 1 400 $ (loi américaine). L'impôt ne sera que de 10 %, soit 140 $ (jusqu’à 12 500 $ de revenus nets, l'impôt = 10 %, au-delà= 15 %). Au final 140 $ / 12 000$ = 1,15 % d’impôts sur le revenu locatif.

Les Etats-Unis et la France ont conclu un accord fiscal pour qu’il n’y ait pas de double-imposition pour les investisseurs français aux Etats-Unis. La règle est assez complexe mais favorable aux investisseurs.